Affiche du film Taare Zameen Par
Écoutez les chansons de Taare Zameen Par sur Music India Online

Chanson du film
tāre zamīṁ para

Site du film (anglais). Pour en savoir plus sur le film (anglais).

Écoutez la chanson (Music India Online).

 

Ou regardez le clip correspondant.

tāre zamīṁ para Ces étoiles sur la terre
Prasoon Joshi Traduction : Séverine Chasson et Sophie-Lucile Daloz
dekho inheṁ ye haiṁ osa kī būṁdeṁ
pattoṁ kī goda meṁ āsamā(n)1 se kūdeṁ
aṁgaṛāī leṁ phira karavaṭa badala kara
nāzuka se motī ha(n)sa deṁ phisala kara,
kho na jāeṁ ye tāre zamīṁ2 para
Regarde-les, telles des gouttes de rosée
Dans le giron des feuilles, nichées, elles bondissent des cieux
S’étirent, se retournent,
Telles des perles délicates, elles éclatent de rire en glissant
Ne perdons pas ces étoiles sur la terre
ye to saradī meṁ dhūpa kī kiraneṁ
utare jo ā(n)gana ko sunaharā-sā karane
mana ke a(n)dheroṁ ko rauśana-sā kara deṁ
ṭhiṭhuratī hathelī kī raṁgata badala deṁ,
kho na jāeṁ ye tāre zamīṁ para
Ces rayons de soleil un jour d’hiver
Descendus inonder le jardin, d’or
Elles illuminent l’opacité de l’esprit
Elles donnent de l’aplomb à la main tremblante
Ne perdons pas ces étoiles sur la terre
jaise ā(n)khoṁ kī ḍibiyā meṁ nindiyā
aura nindiyā meṁ mīṭhā-sā sapanā
aura sapane meṁ mila jāe fariśtā-sā koī
jaise raṁgoṁ bharī picakārī
jaise titaliyā(n) phūloṁ kī kyārī
jaise binā matalaba kā pyārā riśtā ho koī
ye to āśā kī lahara hai
ye to ummīda kī sahara hai
khuśiyoṁ kī nehara hai,
kho na jāeṁ ye tāre zamīṁ para
Tel le sommeil piégé derrière les paupières
Et dans le sommeil, un doux rêve
Et dans ce rêve, un ange retrouvé
Telles des fontaines de couleur
Tels des papillons, tel un parterre de fleurs
Telle une relation de tendresse sans attente
Elles sont une vague d’espoir
Elles sont l’aube de l’espérance
Et la bénédiction de joies
Ne perdons pas ces étoiles sur la terre
dekho rātoṁ ke sīne pe3 ye to
jhilamila kisī lau se uge haiṁ
ye to aṁbiyā kī khuśabū haiṁ, bāgoṁ se baha cale
jaise kā(n)ca meṁ cūṛī ke ṭukaṛe
jaise khile-khile pholoṁ ke mukhaṛe
jaise baṁsī koī bajāe peṛoṁ ke tale
ye to jhoṁke haiṁ pavana ke
ye ghuṁgharū jīvana ke
ye to sura haiṁ camana ke,
kho na jāeṁ ye tāre zamīṁ para
Sur l’obscurité dense du cœur de la nuit
Elles apparaissent telle une flamme qui reluit
Telle la senteur des manguiers, elles embaument l’air
Telles des brisures de bracelets en verre
Tels les visages de fleurs écloses
Telles des notes de flûtiste arrivant de la forêt
Elles sont des souffles d’air frais
Les grelots de la vie,
la mélodie du vent
Ne perdons pas ces étoiles sur la terre
muhalle kī raunaka galiyā(n) haiṁ jaise
khilane kī zida para kaliyā(n) haiṁ jaise
muṭṭhī meṁ mausama kī jaise havāeṁ
ye haiṁ buzurgoṁ ke dila kī duāeṁ,
kho na jāeṁ ye tāre zamīṁ para
Telles les ruelles qui sont l’éclat du quartier
Tels les bourgeons décidés à éclore
Tels les vents du temps dans le creux de la main
Elles sont les prières des cœurs de nos ancêtres
Ne perdons pas ces étoiles sur la terre
kabhī bāteṁ jaise dādī-nānī
kabhī chalakeṁ jaise mama-mama pānī
kabhī bana jāeṁ bhole savāloṁ kī jhaṛī
sannāṭe meṁ ha(n)sī ke jaise
sone hoṭhoṁ pe khuśī ke jaise
ye to nūra haiṁ barase gara terī kisamata ho baṛī
jaise jhīla meṁ laharāe caṁdā
jaise bhīṛa meṁ apane kā kandhā
jaise manamaujī nadiyā
jāga uṭhe kucha kahe
jaise baiṭhe-baiṭhe mīṭhī-sī jhapakī
jaise pyāra kī dhīmī-sī ṭhapakī
jaise kānoṁ meṁ saragama haradama bajatī hī rahe
jaise barakhā utarī hai bundiyā
kho na jāeṁ ye tāre zamīṁ para
Parfois leurs paroles sont sages, comme celles des anciens
Parfois elles fusent, insouciantes comme le ruisseau
Ou deviennent une rafale d’innocentes questions
Tel un rire qui rompt le silence
Un sourire qui illumine un visage
Elles sont une pluie de lumière céleste si ton destin est grand
Telle la lune dansante sur le lac
Telle une silhouette familière dans la foule
Tel un ruisseau joyeux qui se réveille et
Tel un ruisseau qui murmure, qui mousse et qui glousse
Telle une sieste douillette à midi
Tel le réconfort d’une tendre caresse
Telle une douce gamme qui résonne au creux de l’oreille
Telles des gouttelettes de pluie…
Ne perdons pas ces étoiles sur la terre
1 āsamāna
2 zamīna
3 para